La MRC de Témiscouata
Un don de 4 000$ à la Fondation de la santé du Témiscouata

thumbnail Monsieur Serge BouletEn décembre dernier, la population de notre région a eu la chance de visiter le décor féérique de Noël chez Papi créé par Monsieur Serge Boulet de St-Jean de la Lande.

Ce sont des milliers de personnes qui sont venus visiter cet endroit magique pendant la période des Fêtes et qui ont permis d’amasser des dons dédiés à la cause du cancer. Monsieur Serge Boulet a ainsi pu remettre un montant de 4 000$ à la Fondation de la santé du Témiscouata pour le service d’oncologie de l’hôpital Notre-Dame du Lac.

La Fondation de la santé du Témiscouata tient à remercier la population ainsi que Monsieur Boulet pour leur immense générosité.

Programme DÉPART

logo MRCInvestissement Québec a lancé le Programme développement économique pour l'aide à la redynamisation des territoires (DÉPART).

L’objectif de ce Programme est de permettre aux PME de diversifier et de renforcer leurs activités économiques afin d’améliorer l’indice de vitalité économique de leur MRC, par rapport à la moyenne des autres.

Le programme prendra fin le 31 mars 2026.

Les secteurs d'activités admissibles:

 

Contactez votre Service de Développement de la MRC de Témiscouata pour en savoir davantage : https://developpementmrctemiscouata.ca

Source : https://www.investquebec.com/quebec/fr/produits-financiers/toutes-nos-solutions/Programme-developpement-economique-pour-aide-redynamisation-territoires-DEPART.html

Programmation hivernale du CANAT (Comité d'accueil des nouveaux arrivants du Témiscouata)

293721552 100917676034127 5455791511206384887 nProgrammation hivernale du CANAT (Comité d'accueil des nouveaux arrivants du Témiscouata).

Consultez la programmation des mois de février, mars et avril 2024.

Programmation hivernale CANAT

Pour plus d'information, suivez la page Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100083647172629

Loïc, premier bébé au Témiscouata

thumbnail 1er bébé de lannéeLoic, premier bébé à naître en 2024 au Témiscouata. C’est le 4 janvier 2024 à 16H51 que Caroline Martin et Hugo Robert accueillait un joli garçon de 2 340 grammes. Les heureux parents ont gentiment accepté de nous présenter officiellement leur fils. Pour l’occasion, la Fondation de la santé du Témiscouata leur avait préparé un panier rempli de cadeaux, destinés au poupon et à ses parents. Contenant un cadeau personnalisé, la famille pourra conserver un souvenir unique de cet événement. Toute l’équipe de l’hôpital de Notre-Dame-du-Lac, ainsi que la Fondation de la santé du Témiscouata tiennent à féliciter les nouveaux parents pour cet heureux événement.

Formation sur la remise en culture des terres dévalorisées au Témiscouata

370346730 7017737004917468 658460038747922034 nLe 17 octobre dernier, la MRC de Témiscouata et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) ont co-organisé une formation portant sur la remise en culture des terres agricoles dévalorisées (TAD). L'événement, tenu au Témiscouata, a rassemblé plus d’une trentaine de participants venant de partout au Bas-Saint-Laurent. Cette formation s’adressait aux producteurs agricoles, aux représentants des Clubs conseils, aux propriétaires terriens et différents intervenants du milieu agricole.

Mme France Bélanger, agr. M. Sc., du MAPAQ était l'experte invitée de cette journée. Agronome avec près de 40 ans d'expérience et particulièrement compétente en remise en culture des terres en friche, elle est devenue une référence incontournable dans ce domaine.

Afin de bien comprendre l’évolution des friches et les étapes de remise en culture, deux terres agricoles ont été visitées, soit une première à Saint-Eusèbe et une seconde à Témiscouata-sur-le-Lac. Au dire de Mme Chantal Ouellet, conseillère en développement agricole et agroalimentaire à la MRC de Témiscouata : « Celles-ci sont des exemples concrets du succès du « Programme incitatif à la remise en cultures des terres agricoles dévalorisées » de la MRC de Témiscouata. En effet, ces deux producteurs agricoles ont entamé des travaux sur une superficie totalisant 19,55 hectares, ce qui représente plus de 20 terrains de football. »

Pendant la formation, France Bélanger a souligné l'importance des bonnes pratiques agronomiques, y compris dans la gestion des plantes adventices et l'entretien de la santé des sols, et de bien drainer et chauler les terres, pour obtenir une remise en culture durable. De plus, elle a donné de nombreux conseils concernant la réduction des GES dans les différentes opérations de défrichage.

Ce fut une journée qui a su informer et motiver les participants, en offrant une plateforme d'apprentissage et de partage de connaissances essentielles. La MRC de Témiscouata tient à remercier France Bélanger pour le partage de ses connaissances, mais également la Ferme Jimmy Moreau et la Ferme Loudaine pour leur accueil.

Nouveau conseil d’administration à la Fondation de la santé du Témiscouata

thumbnail image001Lors de l’assemblée générale annuelle de la Fondation de la santé du Témiscouata qui s’est déroulée le 6 décembre dernier à la salle Gérald Marquis de l’hôpital Notre-Dame-du-Lac, l’assemblée a renouvelée le mandat de 4 personnes et élu un nouveau membre sur le conseil d’administration de la Fondation de la santé du Témiscouata. Ainsi, Madame Linda Bergeron, Messieurs Michel Bastille, Vincent Beauchesne et Serge Fortin ont vu leur mandat renouvelé pour 2 ans. Monsieur Michael Lang fait son entrée au CA de la Fondation de la santé du Témiscouata pour un mandat de deux ans et Monsieur Claude Moreault a pris la relève pour un mandat d’un an suite au départ d’un administrateur. Cette assemblée marquait également le départ d’un administrateur très impliqué dans son milieu soit Monsieur Émilien Beaulieu que nous remercions pour son implication et pour avoir partagé ses connaissances et son expertise au cours de son mandat. Voici la liste complète des membres du conseil d’administration de la Fondation de la santé du Témiscouata pour l’année 2023-2024 :

Madame Thérèse Viel, présidente
Madame Gisèle Bard, administratrice
Monsieur Serge Fortin, vice-président
Monsieur Jeannot Beaulieu, administrateur
Monsieur Michel Bastille, trésorier
Monsieur Claude Moreault, administrateur
Madame France M. Lavoie, secrétaire
Monsieur Michael Lang, administrateur
Monsieur Linda Bergeron, administratrice
Monsieur Vincent Beauchesne, administrateur

L’année fiscale de la Fondation s’est terminée le 30 juin 2023 avec des revenus de 270 913$ avec un montant de 161 910$ qui a été versé par la Fondation de la santé du Témiscouata en équipements ou en projets spéciaux dans nos établissements de santé et services sociaux du Témiscouata. Et c’est sans compter un budget de 60 000$ pour le projet milieu de vie au CHSLD de Rivière-Bleue dont les travaux vont débuter en janvier. Tous les membres du conseil d’administration ainsi que la direction tiennent à remercier ses donateurs et bénévoles qui leur permettent de poursuivre la mission de la Fondation auprès de la population du Témiscouata.

Le grand rendez-vous des entrepreneur.es/ immigrant.es/francophones du Canada

https cdn.evbuc.com images 637084779 118542204239 1 original· Vous êtes une personne francophone issue de l’immigration résidant au Canada ?

· Vous êtes entrepreneur/e ou avez le projet de le devenir ?

· Vous souhaitez structurer votre projet ou donner un nouvel élan à votre développement?

Participez au prochain AGO Forum animé en ligne par AGORAlliance !

C’est plus de 400 participant.es qui sont attendu.es lors de cette édition du AGO Forum :

- Des professionnels, des décideurs, tous issus de l’immigration qui, comme vous, souhaitent développer de nouvelles opportunités d'affaires, identifier de nouveaux fournisseurs, nouer de nouveaux partenariats, etc.

À PROPOS DU AGO FORUM

AGORAlliance est engagé à accroître les chances de succès des entrepreneur.es immigrant.es francophones à travers l’ensemble du Canada. À ce titre, AGORAlliance annonce la prochaine édition de l’AGO FORUM « Canada - Est », un événement 100% en ligne, qui vise à aider les entrepreneur.es immigrant.es francophones à :

· Développer leurs compétences et aptitudes entrepreneuriales;

· Structurer le lancement ou le développement de leur projet;

· Étendre le périmètre géographique de leurs activités;

· Accroître leur réseau de contacts;

· Favoriser la détection de nouvelles opportunités d’affaires;

· Bénéficier de la solidarité et du soutien de la communauté d'affaires de AGORAlliance.

Ce forum sera une formidable opportunité pour illustrer la puissance de la solidarité qui existe entre les entrepreneur.es immigrant.es francophones du Canada.

À travers les 6 provinces de l'Est du Canada, vous rencontrerez des personnes qui viennent d’ailleurs, qui partagent le même parcours de vie d’immigrant.e, les mêmes aspirations et bien souvent les mêmes valeurs.

Date à retenir : Mercredi le 17 janvier 2024, 8h00 à 16h30 heure de l’Est

Coût : entre 25$ et 45$

Pour en savoir davantage sur AGORAlliance : https://www.agoralliance.com

Pour en savoir plus sur l’événement et pour vous procurez des billets : https://www.eventbrite.ca/e/billets-ago-forum-164034306025?aff=erellivmlt&fbclid=IwAR0x97sdVBddPhTuRtar6UhvghXXkgnBVWSb3qqETQA7eLxkzHSHWnJ68Fw

Répertoire culture-éducation : appel de candidatures aux écrivaines, écrivains et artistes professionnels

thumbnail imageLes écrivaines, les écrivains et les artistes professionnels du Québec qui souhaitent offrir des activités artistiques et littéraires dans les établissements d’enseignement du Québec peuvent soumettre au Ministère leur candidature en vue d’une inscription dans le Répertoire culture-éducation, et ce, jusqu’au 11 janvier 2024.

Ce répertoire met en valeur le profil et l’expertise de plus de 2500 écrivains, écrivaines, artistes et organismes culturels professionnels qui proposent aux jeunes de toutes les régions du Québec une variété d’activités et de sorties à caractère culturel. Il est notamment associé au programme La culture à l’école et à la mesure Sorties scolaires en milieu culturel du ministère de l’Éducation, de même qu’à l’Appel de projets en appui à l’offre culturelle dans le parcours éducatif du ministère de la Culture et des Communications. De plus, le Répertoire peut être utilisé par tout intervenant ou toute intervenante qui souhaite organiser une activité culturelle parascolaire ou dans un service de garde éducatif à l’enfance, un collège, une université, etc.

Inscription en ligne

Les écrivaines, les écrivains et les artistes intéressés sont invités à prendre connaissance au préalable des Modalités d’inscription au Répertoire et de mise à jour des ateliers ainsi que de la description du programme La culture à l’école. Elles et ils peuvent ensuite créer un compte en ligne et soumettre au Ministère leur candidature en se rendant sur la page d’inscription. Après évaluation, celles et ceux dont les candidatures auront été retenues verront leur fiche d’information diffusée dans le Répertoire pour le début de l’année scolaire 2024-2025. Il est à noter que les ressources qui figurent déjà au Répertoire n’ont pas à s’inscrire de nouveau. Les organismes culturels, quant à eux, peuvent soumettre une demande d’inscription en tout temps et ne sont donc pas concernés par cet appel de candidatures.

Les artistes peuvent obtenir des détails sur cet appel de candidatures en communiquant avec la direction régionale de leur lieu de résidence. Les écrivaines et les écrivains, quant à eux, sont invités à contacter l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (www.uneq.qc.ca/contactez-nous).

En savoir plus

Communiqué
Répertoire culture-éducation
Programme La culture à l’école

Loi 25 : Votre entreprise est-elle prête?

Image1Loi 25 : Votre entreprise est-elle prête? Protection des données personnelles – politiques de gestion des technologies de l’information - cybersécurité – réponse aux incidents – plan de continuité des affaires

Le 22 septembre 2021, le gouvernement québécois a sanctionné la Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels (Loi 25, anciennement Projet de loi n° 64).

Cette réforme législative fait du Québec la première province canadienne à moderniser son régime de protection des renseignements personnels aux réalités technologiques actuelles. Le Canada va emboîter rapidement le pas, avec le dépôt récent du projet de loi C-27.

La Loi 25, dont l’entrée en vigueur s’échelonne entre septembre 2021 et 2024, effectue une importante réforme des obligations des entreprises du secteur privé et des organismes publics en matière de protection des renseignements personnels.

Depuis le 22 septembre 2022, votre entreprise fait face à de nouvelles obligations légales liées à la loi 25. Cette loi propose de nouvelles obligations qui doivent être rencontrées graduellement. Le hic… l’ensemble a débuté en 2022!

Les premières exigences devaient être rencontrées depuis le 22 septembre 2022. Des exigences supplémentaires ce sont ajoutées le 22 septembre 2023 dernier et les prochaines le 22 septembre 2024. Ces exigences seront applicables à toutes les entreprises privées qui collectent des renseignements personnels ainsi que les organismes publics.

Votre entreprise respecte le tout? Vous n’êtes pas sûr?
Il existe un programme d’aide subventionné par le gouvernement du Québec.
MaLoi25 est conçu et administré par In-Sec-M, la grappe canadienne de la cybersécurité, en collaboration avec le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie (MEIE). Ce programme subventionné par le gouvernement du Québec apporte une aide concrète aux PME et PMO afin que des experts du Québec les accompagnent dans leur cyberésilience et leur mise en conformité à la Loi 25.
MaLoi25 offre un parcours en quatre étapes, soit une expérience progressive qui prendra compte des besoins et des contextes de votre entreprise.
N’attendez pas qu’un incident survienne, prenez les devants.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à communiquer avec votre Service de Développement de la MRC de Témiscouata.

Service de développement de la MRC de Témiscouata
418-899-6725
Sans frais : 1 877 303-6725

Source :
Commission d’accès à l’information du Québec, Vers la conformité à la loi sur le privé, https://www.cai.gouv.qc.ca/documents/CAI_Guide_obligations_entreprises_vf.pdf
Commission d’accès à l’information du Québec, https://www.cai.gouv.qc.ca/entreprises/
MaLoi25, Parcours MaLoi25, https://maloi25.ca/parcours-maloi25/

Deuxième édition pour le Radiothon de Noël de la Fondation de la santé du Témiscouata

thumbnail Affiche radiothon 2023C’est le 10 décembre de midi à 17hres, qu’aura lieu la deuxième édition du Radiothon de la Fondation de la santé du Témiscouata sur les ondes de Plaisir FM 95,5. Animé par Monsieur François Joseph accompagné de Madame Louyse Desrosiers, directrice générale de la Fondation, ils s’efforceront de vous faire passer un merveilleux moment et d’atteindre l’objectif de 20 000$. Ce montant contribuera à la réalisation du projet milieu de vie du CHSLD de Rivière-Bleue. Dans le cadre de cette activité, 32 chansons de Noël seront mises en vente au coût de 100$ chacune que vous pourrez dédier à une personne chère. De plus, il sera possible de faire un don en ligne ou en appelant au 418-899-0214 poste 10291. Le 10 décembre 2023, vous pourrez faire votre don en personne au kiosque de la Fondation situé aux Galeries Témis de Témiscouata sur le Lac, au Marché Métro du Témis à Dégelis ainsi qu’à l’épicerie Bonichoix de Rivière-Bleue ou par téléphone en appelant directement à la station de radio au 418-853-3370. Nous sommes très heureux de vous annoncer que les Caisses Desjardins du Témiscouata doubleront vos dons jusqu’à concurrence de 5 000$ C’est un rendez-vous le dimanche 10 décembre 2023, sur les ondes de Plaisir FM 95,5 entre midi et 17hres. Vous pourrez aussi écouter l’émission en direct sur https://plaisir955.com .

Camping Plage Pohénégamook

Camping plage pohénégamook

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

 

Camping Plage Pohénégamook

Travaux d’agrandissement du camping : C’EST PARTI!

 

Pohénégamook, le 14 septembre 2023 – Le grand jour est enfin arrivé pour l’équipe du Camping Plage Pohénégamook ! Après avoir surmonté de nombreuses embûches, certaines ayant presque mis fin au projet, le conseil d’administration et la direction de l’organisme sont très fiers d’annoncer le début des travaux d’agrandissement du camping.

Ce seront 24 nouveaux terrains trois services qui seront construits dans le boisé adjacent à l’actuel stationnement et prêts pour accueillir les grands véhicules récréatifs dès l’été 2024. Parmi les terrains actuels, une cinquantaine seront alimentés en électricité 30 et 50 ampères afin de pouvoir accommoder roulottes et VR. Une station de vidange et l’aménagement du stationnement avec des butés de béton complèteront le projet.

Les travaux seront réalisés par Excavations Bourgoin & Dickner de Rivière-du-Loup qui s’est vu octroyé le contrat à la suite d’un appel d’offres lancé plus tôt cet été. À noter que la firme engagera des sous-traitants locaux, une décision saluée par la présidente du conseil d’administration, Nancy Gamache : « Notre projet d’agrandissement représente un investissement important dans la communauté et sans pouvoir l’exiger, nous encourageons l’utilisation des entreprises et de la main d’œuvre locale ».

L’agrandissement du camping, l’ajout de l’électricité triphasée et le branchement à l’aqueduc municipal représenteront des investissements de plus de 3,3 millions de dollars. La réalisation de la phase actuelle nécessitera à elle seule une somme de plus de 1,6 millions de dollars. « L’absence de services est un commentaire très souvent utilisé par des clients intéressés par la destination mais qui décident de reporter leur séjour. Nous sommes actuellement un camping sans étoile mais nous espérons que les travaux vont nous permettre de devenir un camping 3 étoiles, ce qui ferait toute une différence! » selon Patrick Noël, directeur du Camping Plage.

Rappelons que le Camping Plage Pohénégamook accueille annuellement près de 20 000 personnes pour un chiffre d’affaires de plus d’un demi-million de dollars. Les clients sont attirés par la plage de sable fin, le lac paisible et son eau de qualité, le méga jeu gonflable aquatique sans oublier la possibilité d’apercevoir Ponik, son gentil monstre marin !

¾ 30 ¾

Source : 
Patrick Noël
Directeur
Camping Plage Pohénégamook
direction@campingplagepohenegamook.com
418 297-4050

CPP Pelletée de terre Agrandissement Camping

Lancement du documentaire sur l'histoire moderne du Fort Ingall

Fort Ingall

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

 

Lancement du documentaire sur l'histoire moderne du Fort Ingall

 

Témiscouata-sur-le-Lac, le 14 septembre 2023

La Société d’histoire et d’archéologie du Témiscouata (SHAT) est fière d'inviter toute la population au lancement de son documentaire sur l'histoire moderne du Fort Ingall.  Cet évènement aura lieu le 28 septembre 2023 à 19h00 au Fort Ingall. Cette activité est gratuite et quelques bouchées seront offertes avant le visionnement.

Cet audiovisuel d'une trentaine de minutes a été créé à partir d'entrevues réalisées avec les directions précédentes du site historique et quelques bénévoles. Monsieur Alexandre April, président de la SHAT, explique d'ailleurs l'importance du documentaire : « Il nous permet de parler de l'histoire du deuxième Fort Ingall trop souvent oubliée. Plus important encore, il nous donne l'occasion de discuter des personnes qui l'ont bâti et qui l'ont fait vivre durant plus de 50 ans. »

Le documentaire sera diffusé aux visiteurs du Fort Ingall à partir de la prochaine saison touristique et sera disponible sur les médias sociaux de la SHAT après le lancement.

La Société d'histoire et d'archéologie du Témiscouata tient à remercier la MRC de Témiscouata et le ministère de la Culture et des Communications du Québec pour leurs supports du projet dans le cadre de l’Entente de développement culturel.

Pour plus d’information sur les activités de la SHAT, visitez le www.fortingall.ca ou le www.museedutemiscouata.ca. Pour communiquer avec la Société d’histoire et d’archéologie du Témiscouata, merci de nous contacter par téléphone au 418 854-2375, par courriel au info@fortingall.ca ou par la page Facebook du Fort Ingall ou la page Facebbok du Musée du Témiscouata.

 

-30-

 

Source:
Étienne Frenette
Directeur général
info@fortingall.ca
418-854-2375

Lancement – Politique Municipalité amie des aînés (MADA)

Logo St Elzéar

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

 

Lancement – Politique Municipalité amie des aînés (MADA)

 

SAINT-ELZÉAR-DE-TÉMISCOUATA, le 13 septembre 2023 – La Municipalité de Saint-Elzéar-de-Témiscouata est heureuse de dévoiler la mise à jour de sa politique familiale et des aînés adoptée par son conseil, le 3 avril dernier, fruit de deux ans de travail de la part du comité MADA.

Cette mise à jour se base sur la poursuite du bien-être et de l’épanouissement des familles et des aînés. Cette démarche nous a permis de dresser le portrait des actions à entreprendre afin de permettre à la communauté de vivre dans un milieu soucieux de la qualité de vie de ses citoyens. En plus d’un sondage distribué à toute la population, une consultation publique sous forme de brunch animé a été réalisée et les citoyens ont pu formuler des propositions concrètes en lien avec les objectifs poursuivis. Ces propositions sont au coeur de ce plan d’action.

« La municipalité, sensible à la réalité des aînés de toutes conditions est animée par des principes d’accessibilité aux services rendus à la population. La municipalité est particulièrement compréhensive aux défis de motricité de ses aînés et elle travaille continuellement à améliorer la sécurité et l’accessibilité de ses infrastructures et bâtiment » a souligné le maire Réjean Deschênes.

« Les aînés et les aînées au coeur de notre mémoire collective ont une place de choix dans notre vie communautaire et leurs participations à nos comités et instances sont un apport fondamental pour une petite communauté rurale comme la nôtre » mentionne l’élue responsable des questions famille et aînés, Mme Hélène Durette.

Le plan comporte 28 actions qui seront mises en oeuvre bien-être des aînés et plus largement, de notre communauté. Notre municipalité concrétise ainsi son engagement à mettre de l’avant des actions favorisant le vieillissement actif de sa population tout en s’assurant que les personnes aînées puissent continuer à participer au développement de notre communauté, dans le respect, l’inclusion et la sécurité.

Cette mise à jour a été réalisée grâce à la collaboration financière du gouvernement du Québec, dans le cadre de la démarche Municipalité amie des aînés.

Pour tout connaître de la nouvelle politique, nous vous invitons à la consulter sur le site internet de la Municipalité au www.saintelzear.ca

– 30 –

SOURCE : Municipalité de Saint-Elzéar-de-Témiscouata

Renseignements:
Eloïse René de Cotret
Chargée de projet, développement et administration
418-854-7690 #2
Info@saintelzear.ca

LA PLACE DU RASST DANS NOTRE RÉGION

logo RASST

LA PLACE DU RASST DANS NOTRE RÉGION

La période actuelle est difficile pour les entreprises, mais plus encore pour les organismes à vocation communautaire; les médias sociaux, de manière contradictoire, ont tourné le regard des individus vers eux-mêmes; ils sont de plus en plus difficiles à rejoindre, et même à motiver : l’implication bénévole n’est plus à la mode. Peut-on blâmer les prestataires, trop occupés à survivre face à l’inflation galopante que l’on connaît actuellement?

Et il y a d’autres observations inquiétantes, particulièrement dans notre secteur. La plus évidente est que le gouvernement cherche à offrir des services et des suivis de dossier uniquement à travers ‘’les internets’’; ainsi, le contact personnel direct avec les agents est de moins en moins possible. Ajoutons encore que le dossier de financement des organismes voués à la défense de droits n’est toujours pas réglé.

Face à tout cela, le RASST doit-il jeter l’éponge et baisser les bras?

La réponse est : BIEN SÛR QUE NON!

En fait, le bilan 2022-23 est l’un des plus performants de l’organisme. À preuve, ces quelques chiffres :

Mais ici, au RASST, nous avons pleinement conscience que chacune de ces statistiques représente une à une les personnes qui vivent des difficultés quotidiennes, qui ont besoin d’être soutenues et qui trouvent des réponses, du moins partiellement, dans les services et activités du RASST.

C’est l’année où on a mesuré des impacts plus forts et plus marquants aux activités récurrentes de l’organisme. De nouveaux secteurs d’activité ont aussi été ouverts, dont le dossier de l’itinérance et la mise en place d’une table en développement social, pour ne nommer que ceux-là.

On entendra beaucoup parler du Revenu de base universel cette année encore, au moins tout autant que du 4e plan de lutte à la pauvreté actuellement en gestation au gouvernement, ainsi que de la refonte attendue de la loi sur l’aide sociale.

La fin de cette année aura été finalement été marquée par le départ à la retraite d’un vétéran – et l’un des piliers de la défense des droits, Sylvain Lacroix, qui a développé une expertise reconnue et respectée à la fois par les partenaires nationaux, les intervenants gouvernementaux et les médias. Sa relève est bien sûr assurée au sein de l’organisme.

Soulignons enfin que nous nous préparons à souligner le 40e anniversaire de l’organisme en 2024 … mais sobrement, car les actions à mener pour répondre aux nécessités actuelles comptent davantage pour l’organisme que le plaisir et la fierté éprouvés à cette occasion.

Nous vous invitons donc à consulter notre dernier rapport d’activités sur le site web de l’organisme (www.rasst.org/accueil) et faites-nous part de vos commentaires.

SloganSeul RASST

Une programmation variée à la bibliothèque de Saint-Jean-de-La-Lande

Bibliothèque municipale de Saint-Jean-de-La-Lande

810, rue Principale
Saint-Jean-de-la-Lande (Québec)  G0L 3N0
Téléphone : 418 853-3703

Pour publication immédiate

COMMUNIQUÉ

Une programmation variée à la bibliothèque de Saint-Jean-de-La-Lande

Saint-Jean-de-La-Lande, le 22 août 2023 – En nouveauté, des artisans en arts visuels exposent leurs œuvres à la bibliothèque municipale de Saint-Jean-de-La-Lande. Cette nouvelle activité s’ajoute à la programmation annuelle de la bibliothèque municipale.

Afin de dynamiser ce lieu et de le rendre encore plus attractif, les bénévoles de la bibliothèque ont mis en place différentes activités et une programmation variée dont l’exposition de peintures produites par des artistes locaux.

Une première exposition a eu lieu au printemps dernier par l’artiste Madame Linda Kennedy-Dupuis de Saint-Jean-de-La-Lande. Plus de 50 personnes ont assisté au vernissage. La seconde artiste qui présentera ses créations est Madame Jeanne Michaud de la municipalité. Un vernissage aura lieu le 30 août prochain de 18h30 à 20h30 et ses peintures seront exposées jusqu’au 31 octobre. Cette exposition est ouverte au public selon les heures d’ouverture de la bibliothèque, soit les mardis de midi à 15h et les mercredis de 19h à 20h.

En septembre prochain, des cours de peinture seront offerts par Madame Michaud. Une rencontre d’information aura lieu le 5 septembre prochain de 12h30 à 15h à la bibliothèque. Pour l’occasion, l’artiste sera sur place et peindra une toile. Les cours auront lieu tous les mardis du 12 septembre au 31 octobre de 12h30 à 15h et le coût est de 20$ par session. Pour toute autre information, les personnes intéressées sont invitées à communiquer avec la responsable de la bibliothèque, Majella Desmeules, au 418 853-6226.

Entièrement redécorée au printemps dernier, la bibliothèque est aussi un lieu de rencontre. Les citoyennes et les citoyens de la municipalité et de celles avoisinantes ainsi que les visiteurs sont invités à venir visiter ce lieu. Il est toujours possible d’y jouer au scrabble, de faire un casse-tête, d’échanger, de prendre un café et bien évidemment y lire un bon livre. Une grande variété de livres est proposée. Les bénévoles sur place seront heureuses de vous y accueillir.

Les prochaines activités seront mentionnées sur la page Facebook et sur le site Internet de la municipalité ainsi que dans le bulletin municipal mensuel.

- 30 -

Source :             Majella Desmeules, responsable
                            Bibliothèque municipale de Saint-Jean-de-La-Lande
                            418 853-6226 ou 506 737-3938

Photo Jeanne Michaud

Oeuvres Jeanne Michaud 1Oeuvres Jeanne Michaud 2

LA VILLE DE POHÉNÉGAMOOK OBTIENT UNE AIDE FINANCIÈRE DE 47 200$ POUR AMÉLIORER LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR SON TERRITOIRE

Limite vitesse Pohénégamook

Logo Pohénégamook

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiat

 

LA VILLE DE POHÉNÉGAMOOK OBTIENT UNE AIDE FINANCIÈRE DE 47 200$ POUR AMÉLIORER LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR SON TERRITOIRE

Pohénégamook, le 16 août 2023 – La Ville de Pohénégamook est fière d’annoncer l’octroi d’une subvention maximale de 47 200$, obtenue dans le cadre du Programme d’aide financière du Fonds de la sécurité routière – 2022-2023. Cette aide financière permettra l’installation de 8 radars pédagogiques afin de mieux faire respecter les limites de vitesse sur son territoire.

Soucieuse de la sécurité de ses citoyens et de ses visiteurs, la Ville de Pohénégamook est heureuse de l’octroi de cette importante subvention du ministère des Transports et de la Mobilité durable, qui mènera à l’installation de 8 radars pédagogiques sur le territoire de la ville. L’installation de ces nouveaux équipements, dotés d’une technologie solaire, permettra non seulement de sensibiliser les conducteurs à réduire leur vitesse, mais également permettra la prise de données afin de mieux connaître les habitudes de conduite des usagers de la route sur le territoire municipal.

L’installation de ces radars pédagogiques répondra aux préoccupations de la population de la Ville, qui a transmis au cours des dernières années plusieurs pétitions au conseil municipal afin de s’assurer d’une plus grande quiétude aux abords de la route 289.

« Le conseil municipal a entendu les inquiétudes des citoyens par rapport à la vitesse excessive d’automobilistes et de camionneurs le long de la route 289, particulièrement au cœur de nos noyaux villageois. Bien que cette route soit de juridiction provinciale, il importait à l’ensemble de notre administration d’effectuer les démarches nécessaires en vue de procéder, au meilleur coût possible, à l’installation de ces nouveaux équipements. »

Benoît Morin, maire

L’acquisition de ces radars pédagogiques s’inscrit également en cohérence avec la politique famille et aînés 2019-2024 de la Ville de Pohénégamook, en facilitant notamment les déplacements sécuritaires et en encourageant le transport actif (marche, vélo, etc.) sur le territoire municipal.

« La sécurité routière est une priorité pour notre gouvernement. Les projets que nous finançons ciblent des clientèles précises et portent des messages qui visent à adopter des habitudes sécuritaires et à soutenir les victimes de la route. Nous sommes donc heureux d’accompagner les organismes et les municipalités dans leurs initiatives pour sécuriser les déplacements des usagers de la route partout au Québec. »

Amélie Dionne, Députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata

L’installation des radars pédagogiques est prévue au cours des prochaines semaines, pour une mise en fonction cet automne.

P.J. : Photo Pohénégamook, secteur Estcourt

- 30 -

Capture décran 2023 08 16

 

Maintien des services d’urgence et de proximité en santé

TREMBSL_logoCOMMUNIQUÉ DE PRESSE                                                                                                          DIFFUSION IMMÉDIATE

Maintien des services d’urgence et de proximité en santé :

Les élus municipaux préoccupés par les ruptures de services

Bas-Saint-Laurent, le 7 juillet 2023Lors de leur rencontre régulière du 29 juin dernier, les membres de la Table régionale des élu(e)s municipaux du Bas-Saint-Laurent (TREMBSL) ont partagé leurs inquiétudes face aux ruptures de services appréhendées en obstétrique aux hôpitaux de Matane, Notre-Dame-du-Lac et d’Amqui, ainsi qu’en regard de leur diminution à l’urgence de La Mitis pendant la période estivale, malgré les efforts déployés par le Centre intégré de santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSS). Ils demandent au ministre de la Santé d’inclure des mesures dans sa réforme afin assurer le maintien des services à la population du Bas-Saint-Laurent.

« Nous avons toujours entretenu d’excellentes relations avec notre CISSS et c’est encore le cas avec son nouveau président directeur-général, le Dr Jean-Christophe Carvalho. Mais force est d’avouer que l’administration régionale ne peut pas tout régler seule et qu’elle doit être mieux soutenue. Or, lors de sa tournée des régions au printemps, le ministre Dubé a souligné l’importance de travailler avec les élus municipaux pour mettre en place sa réforme, soulignant avec justesse leur connaissance fine des enjeux dans les communautés. C’est dans cet esprit que nous l’interpellons aujourd’hui pour lui rappeler que tous les citoyens et citoyennes du Québec doivent être desservis adéquatement par le réseau », a déclaré Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup et président de la TREMBSL. « Les ruptures de services en obstétrique sont récurrentes au Bas-Saint-Laurent et la région doit dépendre des services de dépannage année après année. Il faut des mesures structurantes pour mettre fin à ce cercle vicieux et renforcer une fois pour toute l’offre dans notre région. La précarité et la fragilité ont assez duré », souligne M. Lagacé. 

Les services d’urgence

L’incertitude règne également sur la capacité à offrir des services d’urgence dans les plus petites communautés. À Pohénégamook, la concertation et la collaboration du personnel en place ont permis d’éviter une réduction des services. En revanche, malgré les efforts du CISSS du Bas-Saint-Laurent et de son personnel pour trouver des solutions, l’urgence de l’hôpital de La Mitis fermera ses portes à 16 h les soirs de fin de semaine, plutôt qu’à 20 h.

« Imaginez que vous ayez un accident en forêt et que vous nécessitiez des soins d’urgence. Malgré la douleur, vous foncez vers l’hôpital de Mont-Joli et vous vous rivez le nez à la porte. Vous auriez dû savoir que les heures d’ouverture avaient changé ? », illustre Bruno Paradis, préfet de La Mitis et membre de la TREMBSL. « Il faut assurer une stabilité de l’offre dans le domaine de la santé. On ne peut pas demander à la population de s’adapter à la fluctuation des horaires à chaque fois qu’on manque d’effectifs », déplore M. Paradis.

Même critique du côté de Martin Soucy, maire de Mont-Joli et vice-président de la TREMBSL. « Il s’agit de services essentiels et, à ce titre, ils doivent être disponibles. Au niveau municipal, nous avons la responsabilité d’offrir nombre de ces services, comme l’entretien des routes l’hiver, des services de lutte aux incendies et l’accès à l’eau potable. Quoi qu’il arrive, peu importe les circonstances, nous avons l’obligation de trouver des solutions. Le réseau de la santé a la même responsabilité populationnelle et il doit être en mesure d’assurer les services à la population », déclare-t-il.

Des solutions pérennes

Les membres de la TREMBSL offrent leur collaboration au ministère de la Santé et au CISSS du Bas-St-Laurent pour maintenir, voire bonifier l’offre de services dans la région.

« Nous pouvons jouer un rôle important dans l’attractivité de la main-d’œuvre et la promotion de nos milieux de vie. En ce qui concerne les ruptures en obstétrique, elles sont récurrentes depuis plusieurs années. Ce qui est récurrent est par essence prévisible et relève d’une saine répartition des effectifs sur le plan national, y compris par le déploiement d’incitatifs pour encourager la pratique en région, comme c’est le cas chez nos voisins de la Gaspésie. Enfin, le ministère doit profiter de la réflexion en cours sur l’amélioration de l’accès aux services d’urgence à l’échelle de la province pour changer le statut de l’urgence de La Mitis, qui est classée comme une urgence mineure, afin qu’elle soit considérée dans le Plan régionale des effectifs médicaux, ce qui n’est pas le cas présentement, et qu’elle soit aussi admissible au mécanisme de dépannage national des urgences. On pourrait également en profiter pour y greffer d’autres services de proximité au bénéfice de la population », conclut M. Lagacé.

La TREMBSL

La Table régionale des élu(e)s municipaux du Bas-Saint-Laurent a été créée en mai 2019. Ce lieu de concertation regroupe les huit préfets et préfètes des MRC bas-laurentiennes et les 10 maires et mairesses des villes centres ou de centralité. La Table est l’interlocutrice politique privilégiée de toute une région auprès des gouvernements supérieurs, afin de faire la promotion des priorités régionales auprès d’eux.

- 30 -

Source : Table régionale des élu(e)s municipaux du Bas-Saint-Laurent

Pour informations :    Marc Fraser, coordonnateur

                                   418 860-5522

                                   mfraser@crdbsl.org

La Fondation de la Santé du Témiscouata veut amasser 50 000$ pour le réseau de la santé

LogoPlateformeProdonC’est aujourd’hui qu’est officiellement lancé le Défi des générations, un mouvement philanthropique unique qui rallie plusieurs fondations hospitalières à travers la province, couvrant 9 régions, 12 CISSS, CIUSSS et CHU. La Fondation de la santé du Témiscouata se joint à cet événement de collecte de fonds de grande envergure dont l’objectif est d’amasser collectivement 1 M$ pour soutenir les hôpitaux afin de leur permettre d’offrir des soins de qualité, sécuritaires et à la fine pointe de la technologie.

Porte-parole depuis la première heure, Josée Lavigueur invite la population québécoise, toutes générations confondues, à se joindre au mouvement.

Objectif : amasser 50 000$ pour la Fondation de la santé du Témiscouata
En se joignant au mouvement, la Fondation de la santé du Témiscouata souhaite amasser les fonds nécessaires pour réaliser sa mission.
C’est sous la forme d’un événement panquébécois inclusif et accessible à tous que les citoyens pourront choisir un moyen de se dépasser tout en sollicitant leur entourage afin de recueillir des dons à travers la plateforme de sociofinancement de la Fondation. Les défis peuvent être sportifs ou non, des exemples inspirants sont d’ailleurs disponibles sur le site internet de l’événement au defidesgenerations.com. Peu importe comment ils choisiront de se dépasser, les participants aideront directement la Fondation de la santé du Témiscouata à répondre à ses besoins les plus urgents!

La solidarité, gage d'un impact décuplé

Le Défi des générations, c’est beaucoup plus qu'un événement. C’est le plus grand mouvement de collecte de fonds en soutien aux hôpitaux. C’est un projet de société qui s’inscrit dans une volonté plus large de transformer les soins de santé et de rendre le réseau plus efficace.
En effet, les fondations hospitalières sont les alliées incontournables du gouvernement pour améliorer l’accès aux soins en offrant plus de recherche, plus d’innovation, plus de bien-être patient. Elles jouent un rôle crucial afin d’aider à investir dans des projets qui réduisent le temps d’attente pour les chirurgies et la durée des séjours hospitaliers, dans des équipements et de la formation, dans l’innovation.

Les inscriptions sont ouvertes ! Joignez-vous à cette grande vague de solidarité pour les hôpitaux qui inondera le Québec jusqu’au 23 septembre grâce au soutien de précieux commanditaires, dont notre partenaire média : Québecor.

Pour s’inscrire avec la Fondation de la santé du Témiscouata: Je m'inscris!
Pour plus de renseignements sur l’événement: https://defidesgenerations.com/.

Citations
« Cette année est marquée par de grands changements pour le réseau de la santé. On continue de déployer la vision du Plan santé pour un réseau de la santé et des services sociaux plus humain et plus performant. Je ne peux que saluer cette initiative de plusieurs fondations hospitalières de partout sur le territoire. C’est formidable de voir qu’on se mobilise tous pour s’offrir les meilleurs soins de santé au Québec. »
- Christian Dubé, ministre de la Santé
« Toutes les idées sont bonnes ! Ça peut être aussi simple que de vous engager à lire un livre par semaine, à faire du yoga tous les matins, à organiser une opération de ramassage de déchets... Tous les objectifs comptent pour faire une différence ! »
- Josée Lavigueur, porte-parole du Défi des Générations

39e assemblée générale des membres du RASST

Convocation_AGA_2023

La MRC de Témiscouata et ses municipalités font un appel à tous les utilisateurs des plans d’eau du territoire à une importante vigilance

Communiqué du 30 mai 2023

Rencontre d'affaires du Fonds Écoleader

tourneetemis

 

Tournée du Bas-Saint-Laurent - Rencontre d'affaires du Fonds Écoleader au Témiscouata


Cet événement a leu le 26 mai 2023 de 11h à 12h/Entrée à 10h45, au Centre Récréatif PGR et de la culture,

au 205 rue Jacques-Dubé, Témiscouata-sur-le-Lac.

 

 

Pour plus d'information visitez le lien de l'événement : https://lepointdevente.com/billets/fetemiscouata

La MRC de Témiscouata donne le feu vert aux municipalités pour installer leur station de lavage

OY22645 Visuel principal

La MRC de Témiscouata, ainsi que les municipalités du territoire, travaillent de concert pour le renforcement du réseau des stations de lavage. L’objectif est qu’il soit pleinement fonctionnel d’ici les prochaines semaines, alors que la température de l’eau rendra le nettoyage essentiel. C’est pourquoi la MRC de Témiscouata a enjoint ses municipalités d’aller de l’avant avec l’installation des stations de lavage prévues, bien que la réponse officielle des aides financières ministérielles se fasse attendre.

« En attente d’une réponse ministérielle qui tarde à venir concernant la mise en place des nouvelles stations de lavage (5) ainsi que la mise à niveau de 2 stations de lavage déjà opérationnelles, la MRC n’a d’autre choix que d’inciter les municipalités concernées à procéder immédiatement aux travaux d’implantation de ces dites stations. Pour sa part, la MRC va poursuivre son accompagnement des milieux concernés et les soutiendra financièrement au besoin », de déclarer Serge Pelletier.

Fait à noter, 7 stations de lavage sont déjà opérationnelles, et ce, selon les spécifications recommandées par le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP). Entre autres, elles respectent la recommandation du lavage à pression.

Cependant, les 5 stations de lavage manquantes sont essentielles pour préserver la qualité des lacs et cours d’eau non contaminés par la moule zébrée ou toute autre espèce exotique envahissante, telle que le myriophylle à épi. De plus, les actions prises dès à présent éviteront de contaminer les plans d’eau de la région avec des espèces exotiques envahissantes encore plus dommageables, telle la moule Quagga.

Au nom de l’avenir de nos écosystèmes, la MRC de Témiscouata se doit d’être proactive. Toutefois, rappelons-nous que le domaine hydrique est sous la responsabilité de l’État, et que le soutien du gouvernement dans cette stratégie est impératif, d’autant plus que cette stratégie pourra servir à d’autres régions au Québec.

La protection des lacs et des rivières est aussi un effort collectif. Nous sommes tous concernés et nous pouvons tous faire partie de la solution afin de limiter la propagation des espèces exotiques envahissantes. Soyons fiers de nous mobiliser pour leur préservation.

                                              - 30 -

 

Source et information : Serge Pelletier, préfet élu au suffrage universel, MRC de Témiscouata, 418 899-6725 poste 4402, spelletier@mrctemis.ca

 

Une carte interactive est disponible depuis quelques semaines via le site moulezebree.info

 

Entrevue du préfet Serge Pelletier

Entrevue 24 04 2023

Pour faire suite à la conférence de presse de la MRC de Témiscouata, voici une entrevue du préfet Serge Pelletier à Ciel Fm 103.7 ce lundi 24 avril 2023 à 8h30.

Début des actions de la campagne de sensibilisation 2023 de la MRC de Témiscouata sur la gestion de la moule zébrée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Début des actions de la campagne de sensibilisation 2023 de la MRC de Témiscouata sur la gestion de la moule zébrée

Témiscouata-sur-le-Lac, le 21 avril 2023 – La MRC de Témiscouata est fière de lancer sa campagne de sensibilisation 2023 sur la protection des lacs et cours d’eau de son territoire, action émanant du Plan d’action sur la gestion de la moule zébrée et autres espèces exotiques envahissantes sur le territoire de la MRC de Témiscouata – 2022-2025 ». Réalisés en collaboration avec les municipalités et partenaires du territoire, des messages publicitaires créés spécifiquement dans le cadre de cette campagne de sensibilisation seront diffusés à partir de la première semaine de mai dans les médias locaux et régionaux (radio, journaux, médias sociaux) en abordant la problématique de la moule zébrée.

Harmoniser les actions à l’échelle territoriale de la MRC de Témiscouata

En plus de la campagne de sensibilisation, afin de fournir une information harmonisée aux usagers des lacs et rivières de la MRC de Témiscouata, plusieurs actions sont présentement mises en œuvre afin d’assurer une uniformité du message : La création de signalisations routières harmonisées indiquant la position des stations de lavage au Témiscouata ainsi que la méthode de lavage, la réalisation d’une carte interactive localisant les stations de lavage actuelles et à venir ainsi que les débarcadères publics, la réalisation d’une série de conférences dans plusieurs municipalités du Témiscouata sur les effets de la moule zébrée et des méthodes pour s’en prémunir, et la réalisation d’un projet de règlement municipal sur le lavage des embarcations.

Afin d’appuyer le travail des municipalités pour la mise en place et les opérations de leurs stations de lavage, la MRC de Témiscouata offrira un soutien financier dans la réalisation des diverses actions prévues. La MRC invite d’ailleurs la population à utiliser les stations de lavage déjà présentes sur le territoire et à rester informée de celles à venir en 2023 et 2024.

La MRC de Témiscouata tiendra la population informée dans les prochaines semaines concernant le projet de réseau de stations de lavage automatisées permettant une connectivité avec les infrastructures de contrôle des accès à l’eau à l’échelle du Témiscouata, et de l’état de situation de la moule zébrée au lac Témiscouata.

« la MRC de Témiscouata et les municipalités ont besoin du soutien financier du gouvernement du Québec afin que l’on ait rapidement des réponses à nos différentes demandes. Mme Amélie Dionne a mis en place un canal de communication avec les autorités gouvernementales afin de trouver des solutions et répondre aux besoins des municipalités et de la mobilisation de la population », de déclarer Serge Pelletier.

Source et information : Serge Pelletier, préfet élu au suffrage universel, MRC de Témiscouata, 418 899-6725 poste 4402, spelletier@mrctemis.ca

Crédit image des visuels de la campagne de sensibilisation : Oyez Communications / Crédit visuel des panneaux d’affichage : Synergie e-commerce  

Conférences sur la moule zébrée et autres espèces exotiques envahissantes dans la MRC de Témiscouata

Conférences sur la moule zébrée et autres espèces exotiques envahissantes dans la MRC de Témiscouata :

19 avril 2023 à 19h

Témiscouata-sur-le-Lac

Centre récréatif PGR

205 rue Jacques-Dubé, Témiscouata-sur-le-Lac, QC G0L 1X0

25 avril 2023 à 19h

St-Jean-de-la-Lande / Packington

Complexe des Générations

115 rue Soucy, Packington, QC G0L 1Z0

26 avril 2023 à 19h

Témiscouata-sur-le-Lac

Club de Yatch de Cabano

90 rue de la Plage, Témiscouata-sur-le-Lac, QC G0L 1E0

30 avril 2023 à 10h

Témiscouata-sur-le-Lac

Centre récréatif PGR

205 rue Jacques-Dubé, Témiscouata-sur-le-Lac, QC G0L 1X0

2 mai 2023   à 19h

Dégelis

Sous-sol du centre culturel Georges Deschênes,

367 avenue principale, Dégelis, QC G5T 1L3

3 mai 2023   à 19h30

Saint-Pierre-de-Lamy

Salle municipale

115 rue de l’Église, Saint-Pierre-de-Lamy, QC G0L 4B0

4 mai 2023   à 19h

Lac-des-Aigles

Salle communautaire (sous-sol)

75, rue Principale, Lac-des-Aigles, QC G0K 1V0

9 mai 2023   à 19h

Saint-Michel-du-Squatec

Grande salle de l’édifice municipal

150, rue Saint-Joseph, Saint-Michel-du-Squatec, QC G0L 4H0

10 mai 2023 à 19h

Lejeune

Salle du Conseil

69, rue de la Grande Coulée, QC G0L 1S0

11 mai 2023   à 19h

Biencourt

Salle municipale

2, rue Saint-Marc, Biencourt, QC G0K 1T0

16 mai 2023   à 19h

Auclair

École Margueritte (grande salle)

775 rue du Clocher, Auclair, QC G0L 1A0

17 mai 2023    à 19h

Rivière-Bleue

Le Placoteux

36 rue des Pins E, Rivière-Bleue, QC G0L 2B0

18 mai 2023 à 19h

Saint-Marc-du-Lac-Long

Salle municipale

14 rue de l’Église, Saint-Marc-du-Lac-Long, QC G0L 1T0

25 mai 2023 à 19h Saint-Juste-du-Lac

Sous-sol de l'église

41 chemin de l'Église, Saint-Juste-du-Lacm QC G0L 3R0

La MRC de Témiscouata lance son appel de projets "Programme Accès à la culture"

Photo Accès à la culture 2023

En collaboration avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec, la MRC de Témiscouata est heureuse de procéder au lancement d’un appel de projets. Cet appel répond à deux orientations du plan d’action régional en matière de développement culturel, visant, comme son nom l‘indique à faciliter l’accès à la culture.

 

Accès à la culture
Cet appel de projets s'adresse aux organismes culturels, communautaires ou autres partenaires souhaitant faciliter l'accès et la participation de la population à la vie culturelle témiscouataine. L’objectif est de favoriser l’accessibilité, la fréquentation des citoyens aux arts, à la culture et au patrimoine et ce, quelles que soient leurs conditions sociales et économiques.

 

Critères d’admissibilité
Comme l’indique Sébastien Ouellet, conseiller en développement rural et responsable des dossiers culturels à la MRC de Témiscouata : « Les projets admissibles à une aide financière doivent être en lien avec les objectifs de l’appel ; se réaliser sur le territoire de la MRC de Témiscouata et correspondre à une activité ponctuelle ou non régulière du demandeur. Nous invitons donc les organismes à élaborer des projets originaux, accessibles et inclusifs. »

 

Dépôt d’une demande

La date limite pour déposer une demande de soutien financier est fixée au vendredi 5 mai 2023 à 16h.

Les documents sont disponibles sur le site : http://culturetemiscouata.ca/actualites- culturelles/appels-de-projets dans la section « actualités culturelles ».

 

Pour plus d’informations ou pour déposer une demande, veuillez communiquer avec Sébastien Ouellet, conseiller en développement rural à la MRC de Témiscouata, à souellet@mrctemis.ca ou par téléphone au 418-899-6725 poste 4437

                                                          - 30 -

Information : Serge Pelletier, préfet, élu au suffrage universel, MRC de Témiscouata, 418 899-6725 poste 4402, spelletier@mrctemis.ca

Source : Sébastien Ouellet, MRC de Témiscouata, 418-899-6725 poste 4437, souellet@mrctemis.ca

Crédit photo : MRC de Témiscouata

Une deuxième édition haute en saveurs pour l'événement De l'érable à la table!

De lerable a la table 2023

Du 6 au 23 avril prochains, les produits de l’érable seront à
l’honneur au Témiscouata puisque les dix restaurants participants à l'événement mettront en
vedette l’érable dans un menu conçu spécialement pour l’occasion.


Une nouveauté cette année, les chefs ont choisi un produit d’érable Témiscouatain à mettre en
valeur dans leur plat:


Microbrasserie Le Secret des Dieux (Pohénégamook): Côtes levées laquées à l’érable et au
Charles-Aimé Robert du Domaine Acer.
Auberge Forteresse de la Rive (Pohénégamook): Le sucrier, savoureux burger avec bacon
laqué à la sauce chili et à la cassonade d’érable du Domaine Vert Forêt.
Au coin cochon (Pohénégamook): Gaufre décadente aux fruits des champs, crème glacée et
sucre d’érable du Domaine Acer.
La Grand’Messe (Rivière-Bleue): Brie fondant au sirop d’érable, pomme et bacon et un cocktail
au Prémices d’Avril du Domaine Acer.
Le P’tit Rouet (Dégelis): Doü burger de porc garni de cheddar, confit d’oignons et d’une sauce
maison érable et romarin.
Couleur de blé (Dégelis): Sublime d’Acérum d’érable, génoise arrosée d’Acérum de la distillerie
Témiscouata et d’un crémage au sirop d’érable du Domaine Vert Forêt.
Amarante, épicerie écologique (Témiscouata-sur-le-Lac): Grilled cheese au seitan à l’érable
du Domaine Vert Forêt et Salade de tofu laqué à l’érable aux épices du Domaine de Beaufor.
Auberge du Chemin Faisant (Témiscouata-sur-le-Lac): Ribs de boeuf à l’Acérum de la
distillerie Témiscouata et fumé au melèze.
Auberge de la Gare (Témiscouata-sur-le-Lac): Bruschetta au chèvre et au confit à l’érable du
Domaine de Beaufor.
Chez Lelou (Lac-des-aigles) : Panini à la gelée d’érable et porto du Domaine de Beaufor.


«Nous tenons à remercier les dix restaurants de prendre part à cette deuxième édition et d’avoir
aussi délicieusement mis en valeur les produits d’ici dans leur assiette. Les différents plats
pourront inspirer les gens afin qu’ils utilisent ensuite, eux aussi, les produits Témiscouatains à la
maison!» de dire Anacha Rousseau, co-organisatrice de l’événement.


Le public, du Témiscouata et des alentours, est invité à venir déguster les différents plats et à
participer au concours de l’événement. Un chèque-cadeau de 100 $ à utiliser dans l’un des
restaurants participants sera tiré parmi ceux et celles publieront une photo sur leurs réseaux
sociaux des plats dégustés et qui utiliseront le #delerablealatable.


«Les restaurateurs se sont surpassés encore une fois cette année avec des assiettes
magnifiques et savoureuses! Nous invitons les gens de partout dans la région à se déplacer
dans les différents restaurants pour participer à l’événement. Ça vaut vraiment le déplacement!»
de dire Vanessa Caron, co-organisatrice et designer graphique de De l’érable à la table.
De l’érable à la table tient à remercier la MRC de Témiscouata et la SADC de Témiscouata pour
leur apport financier à l’événement.
                                                  -30-


Source:
De l’érable à la table
delerablealatable@gmail.com

La MRC de Témiscouata dresse son bilan de l'aide financière Covid

Sans titre 2

Au coin cochon-déjeuners gastronomiques encourage la conciliation études-travail!

MicrosoftTeams image 18                                           

 

Les partenaires de la démarche COSMOSS Témiscouata profite de l’occasion pour dévoiler l’employeur gagnant de la quatrième édition du concours Mon boss c’est le meilleur, soit le restaurant Au coin cochon-déjeuners gastronomiques qui a à cœur de soutenir la conciliation études-travail des jeunes au Témiscouata.

Selon Maryon Bélanger, qui a soumis la candidature de son employeur, plusieurs éléments sont mis en œuvre pour faciliter sa réussite scolaire : « Ma boss c’est la meilleure ! Elle est toujours attentive à nos demandes ou lorsque nous avons besoin d’aide. Elle prend en considération mon horaire d’école. Même si je n’avais pas beaucoup d’expérience dans le domaine, elle m’a fait confiance et m’a engagée sans problème. Je suis très reconnaissante ! Elle m’a beaucoup accompagnée lors de mes premières journées et sans son aide, je n’aimerais pas autant mon travail. De plus, elle est vraiment sympathique et nous avons une excellente communication, dit-elle !

De plus, cinq étudiants participant au concours ont remporté un chèque-cadeau d’une valeur de 100 $ à dépenser dans les commerces de la région, valorisant ainsi l’achat local auprès des jeunes.

Les employeurs, des personnes importantes pour les jeunes
À nouveau cette année, le concours « Mon boss c’est le meilleur » a contribué à mettre en lumière l’importance des entreprises et organisations qui embauchent des étudiants. La flexibilité des horaires en période d’examens, la valorisation des études ou encore le simple fait de représenter un modèle inspirant sont des facteurs importants de réussite sur le parcours scolaire des jeunes qui concilient études et travail.

Félicitations !
                                                            -30-


Source : Caroline Dubé, Carrefour jeunesse-emploi de Témiscouata
Téléphone : 418-854-5530, poste 224 ou info-scolaire@cjetemiscouata.qc.ca

 

 

monboss_cest_le_meilleur.png

 

Cosmoss

 

 

 

 

La MRC de Témiscouata se réjouit que deux projets éoliens aient été sélectionnés sur son territoire

MRC Temiscouata regulier couleur pas fond blanc

La MRC de Témiscouata, partenaire de l'Alliance de l'énergie de l'Est, se réjouit que deux projets éoliens aient été sélectionnés sur son territoire, dans le cadre des appels d'offres d'Hydro-Québec totalisant 800 MW supplémentaires. Ces projets contribueront à répondre aux besoins en énergie et en puissance d'Hydro-Québec en s'inscrivant dans une perspective de transition énergétique et dans la volonté du milieu d'accentuer la participation des communautés locales dans les parcs éoliens de l'Est du Québec.

Serge Pelletier, préfet de la MRC de Témiscouata

Alliance de lEst logo officiel

Résultats des appels d’offres A/O 2021-01 et A/O 2021-02 d’Hydro-Québec

L’Alliance de l’énergie de l’Est se démarque en remportant trois projets

L’Alliance de l’énergie de l’Est est fière de voir trois de ses partenariats être retenus dans le cadre des derniers appels d'offres d'Hydro-Québec. Les projets de parcs éoliens Madawaska, Forêt Domaniale et Pohénégamook – Picard – Saint-Antonin ont été sélectionnés et totalisent 800 MW d’énergie éolienne qui sera raccordée au réseau d’Hydro-Québec.

Ces projets s'inscrivent dans la continuité du modèle de partenariats et de développement durable et concerté que les communautés de l'Est-du-Québec ont adopté pour optimiser l'impact économique, social et environnemental des projets sur leur territoire.
Rappelons que six projets éoliens totalisant 1156 MW ont été soumis lors des deux appels d’offres d’Hydro-Québec à l’été 2022, en partenariats égalitaires avec des promoteurs privés de l’industrie et Hydro-Québec.

Une approche près de la communauté

En participant activement aux projets, les municipalités facilitent leur intégration dans la communauté et contribuent à leur acceptabilité sociale. Les projets sélectionnés regroupent l'expertise éolienne et la connaissance des enjeux énergétiques des partenaires privés et du secteur municipal, dans le but de faire bénéficier au maximum la communauté. De cette manière, les nouveaux développements auront un impact positif sur le réseau d'Hydro-Québec, sur les 209 communautés et territoires membres de l’Alliance et sur l'économie du Québec dans son ensemble.

Une première pour l’Alliance

Pour l’Alliance, le projet du parc éolien Madawaska constitue un premier partenariat avec Hydro-Québec. Il ouvre de nouvelles voies de coopération avec la société d’État et l’ensemble des producteurs d’énergies renouvelables intéressés à développer des projets dans l’Est du Québec.
Communiqué de presse | Alliance de l’énergie de l’Est 15 mars 2023 p. 2

Citations

« Très fier de cette annonce qui est le fruit de nos efforts des dernières années pour développer des projets énergétiques durables et innovants. Cette reconnaissance témoigne de notre expertise, de notre leadership et de notre engagement envers l'énergie renouvelable. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les 209 communautés et territoires qui composent l’Alliance de l’énergie de l’Est, puisque les bénéfices économiques liés à l’exploitation de ces nouveaux développements seront répartis de façon équitable entre nos membres. »

- Michel Lagacé, Président de l’Alliance de l’énergie de l’Est
« Très heureux d'être partie intégrante de ce partenariat au sein de l'Alliance de l’énergie de l’Est. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec les acteurs impliqués dans ces projets au bénéfice de toutes et tous, notamment la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk»

- Grand Chef Jacques Tremblay
« La MRC de Témiscouata est fière de collaborer à des projets significatifs pour la région comme celui annoncer aujourd’hui. En créant une synergie aussi forte entre la communauté et le privé, nous nous assurons de répondre à des besoins réels, et ce, de façon concertée. »

- Serge Pelletier, Préfet de la MRC de Témiscouata
« Nous nous réjouissons de l’annonce du nouveau partenariat sur le territoire de la MRC de Kamouraska. En plus de répondre aux besoins de la population, un tel développement énergétique permettra des retombées économiques significatives pour toute la durée de vie des projets. »

- Sylvain Roy, Préfet de la MRC de Kamouraska
« La participation des municipalités dans de tels partenariats est gage de réussite. La MRC de Montmagny est heureuse de pouvoir participer à des projets porteurs pour l’Est du Québec et d’accueillir un premier projet sur notre territoire. »

- Jocelyne Caron, Préfète de la MRC de Montmagny

À propos de l’Alliance de l’énergie de l’Est

Regroupant 209 communautés et territoires, dont 16 municipalités régionales de comté (MRC), de la MRC de Montmagny jusqu’aux Îles-de-la-Madeleine, ainsi que la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk, l’Alliance de l’énergie de l’Est permet d’accentuer la participation des communautés dans les parcs éoliens de l’Est du Québec. En plus d’être un partenaire de choix pour la réalisation de projets d’énergie solaire, de petites centrales hydrauliques ou de stockage d’énergie, ce regroupement est partenaire à 50% dans deux parcs éoliens totalisant près de 300 mégawatts (MW).

                                                                   -30-

Pour tout renseignement

Camille Riverin TACT Cellulaire : 418 717-2403 criverin@tactconseil.ca